Wednesday, 14 January 2009

Les "open space", mauvais même pour la santé

Je n'ai jamais aimé les "Open Space".

De manière empirique, j'y ai ressenti une grande difficulté à me concentrer et une propension à être plus fatigué. De plus j'ai horreur qu'une personne regarde mon écran derriere mon dos. Non pas que j'ai quoi que ce soit à cacher, mais j'ai tendance à préférer faire face aux gens, plutôt qu'a les avoir dans mon dos. Sinon, j'ai tendance à vouloir me retourner. Bref, les Open Space, pour un codeur, j'ai toujours trouvé cela vraiment moyen.

L'argument en faveur des Open Space que j'ai le plus entendu était, en gros, qu'ils favoriseraient une "meilleure communication entre employés" me paraissait, somme toute, assez faible. Dans des Open Space, lorsque l'on veut discuter avec un collègue, on est obligé de se rendre dans une salle de réunion. Sinon, on dérange tous les autres.

Bref, la raison qui me parait la plus valable est tout simplement celle qui tourne autour du pognon. Il est moins cher d'avoir un Open Space plutôt que de permettre à chaque employé d'avoir un bureau individuel. Faire attention à l'oseille n'est pas honteux, au contraire. Simplement il faut le dire, et ne pas se cacher derrière des pseudo arguments distillés par des DRH qui répètent à tue-tête le sermon qu'ils ont reçu à leur dernier séminaire de formation.

Quand bien même, il faudrait peut être un jour étudier le gain net entre ce que l'on paie financièrement à court terme en bureaux individuels, et ce que l'on gagne en productivité, performance, santé (eh oui la santé a un coût, partagé par toute la société) des employés.

D'ici la, une étude Australienne révèlerait, entre autres, que les Open Space sont perçus de manière négative par les employés, causent une augmentation du stress, de la pression artérielle, ainsi qu'une élévation du taux de turn over. En ces périodes de crise, j'imagine que la composante turn over risque de paraître moins visible, ceci dit. L'étude n'en demeure pas moins intéressante cependant.

A bon entendeur, salut.

3 comments:

Anonymous said...

Sous un angle plus ludique, je te conseille "L'open space m'a tuer"de Alexandre des Isnards et Thomas Zuber

Yann

Loïc Dreux said...

L'OpenSpace peut être sympa si il est bien pensé : beaucoup de moquette pour atténué le son, faire en sorte que peu de monde ne peux voir derrière ton écran, donc ajouter des séparateurs. Malheureusement ce n'est pas toujours le cas.

Curtis said...

this page | here | there | check this | this site | here | this page | there

this page | here | there | check this | this site | here | this page

this page | here | there | check this | this site | here | this page